Actualités - Publié le 29/03/2018

page-web.jpg

Afin d’agir concrètement pour assurer le confort des femmes dans les transports en commun, la Métropole Rouen Normandie, le réseau Astuce et les partenaires ont mis en place un plan d’actions décliné autour de 4 axes prioritaires :

  • Améliorer la prise en charge des personnes agressées ;
  • Créer des statistiques fiables d’incidents liés aux violences sexistes ;
  • Voyages exploratoires à l’initiative de la ville de Rouen ;
  • Créer une campagne forte et visible par le plus grand nombre.

Ce plan d’actions s’inscrit dans les priorités de l’Etat en matière de violences faites aux femmes  à la fois au plan national et au plan local.
Contre les violences faites aux femmes, nous pouvons tous agir.

Je suis témoin, comment réagir ?

  • Approchez-vous de la victime et parlez-lui comme si vous la connaissiez afin de détourner l’attention de l'agresseur et lui montrer que cette personne n’est pas seule ;
  • Rapprochez-vous du poste de conduite pour prévenir le conducteur. Si vous êtes dans une rame de métro, utilisez les boutons d’appel du conducteur situé à côté des portes ;
  • Appelez le 17
  • Alertez les autres voyageurs afin qu’il puisse vous aider.

En adoptant ces réflexes, vous aiderez la victime.

Je suis agressée, comment réagir ?

  • Faites savoir votre refus en disant « STOP », « NON »
  • Rapprochez-vous du poste de conduite pour prévenir le conducteur et signalez votre agression. Si vous êtes dans une rame de métro, utilisez les boutons d’appel du conducteur situé à côté des portes ;
  • Appelez le 17
  • Demandez aux témoins leurs coordonnées et s’ils peuvent vous accompagner pour porter plainte.

Le dépôt de plainte peut se faire dans un commissariat de police, une brigade de gendarmerie ou directement auprès du procureur quel que soit l’âge de la victime. La réception de la plainte ne peut pas vous être refusée. Si vous ne connaissez pas l’identité de l’auteur de l’agression, vous pouvez porter plainte contre X.  Il est important d’agir rapidement pour appréhender le suspect. De nombreux systèmes de vidéosurveillance sont aujourd’hui installés à bord des véhicules et dans les infrastructures de transport en commun et peuvent être utilisés pour rechercher les coupables.

 A savoir

  • Les personnes sourdes ou malentendantes peuvent envoyer un SMS au 114 (numéro d’urgence gratuit)
  • Pour toute question, conseil ou soutien après une agression, appelez le 39 19 (numéro d’écoute national destiné aux femmes victimes de violences). Anonyme et gratuit, il est accessible 7j/7
  • Le dépôt de plainte peut se faire dans un commissariat de police (Hôtel de police, 9 rue Brisout de Barneville à Rouen - tel : 02 32 81 25 00), une brigade de gendarmerie ou directement auprès du procureur.
  • CIDFF 76 : association de lutte contre les violences faites aux femmes - 02 35 63 99 99
  • L’agresseur encours jusqu’à 5 ans d’emprisonnement et 75 000 € d’amende.
    + d’infos sur le site egalite-femmes-hommes.gouv.fr